Bien immobilier : quelles en sont les diverses caractéristiques ?

Immobilier

Il existe de nombreuses personnes qui, jusqu’à l’heure actuelle, n’ont pas réellement une idée de ce qui peut être appelé « bien immobilier ». Si pour certains il s’agit de tout type de construction immobile et ayant des fondations sur un sol, pour d’autres cela va bien au-delà. En fait, la considération peut être juridique comme économique. C’est pourquoi une autre catégorie de personnes pense qu’un bien immobilier est l’ensemble indissociable formé par un terrain et une construction. Mais qu’en est-il réellement ? Qu’est-ce qui peut caractériser un bien immobilier ?

La localisation fixe du bien

Comme il en découle de l’expression, la première caractéristique d’un « bien immobilier » est sa localisation. Plus clairement, un bien immobilier doit nécessairement avoir un emplacement fixe au sol qui ne peut être changé. Ainsi donc, ce sont les personnes dans le besoin de faire usage de ces biens qui se déplacent vers eux puisqu’étant inertes et fixes, les biens immobiliers ne peuvent pas se déplacer. C’est pourquoi un marché immobilier se constitue en règle générale de l’ensemble des biens immobiliers situés dans un espace géographique donné et parmi lesquels un agent économique peut opérer son choix. Toutefois, cette caractéristique à elle seule ne permet pas de qualifier un bien d’immobilier. Il est nécessaire que d’autres caractéristiques s’ajoutent.

La durabilité du bien

En dehors de la localisation fixe du bien, il est important que celui-ci soit durable. C’est un élément clé mettant en relation le sol et la construction caractéristique des biens immobiliers. Or, il est connu de tout le monde qu’en absence de dégradation ou d’activités polluantes, la durabilité du sol est garantie puisqu’il est intact indéfiniment. Ce qui suppose donc que la durabilité d’un bien immobilier se rapporte à la durabilité de la construction puisque celle-ci connait au fil du temps une perte de valeur. En principe, l’espérance de vie d’un bien immobilier est estimée en moyenne à 118 ans. C’est en réalité cette longue durabilité qui confère aux biens immobiliers leur capacité à générer un service dans le temps. Il est donc clair et limpide que les produits fongibles ne doivent pas être classés dans la catégorie des biens immobiliers puisque leur disparition est effective au premier usage. Et, même si les machines ont une durabilité relativement longue, elles ne doivent pas non plus être considérées comme des biens immobiliers.

L’hétérogénéité de l’usage du bien

C’est également un élément fondamental qui caractérise les biens immobiliers. En effet, contrairement à certains types de biens notamment économiques, les biens immobiliers peuvent être utilisés à plusieurs fins. L’usage qui en est fait peut considérablement varier d’une personne à l’autre. À titre d’illustration, pendant que certains utilisent un bien immobilier à titre résidentiel, d’autres peuvent utiliser ce même bien à des fins de loisirs. D’autres encore peuvent en faire un usage commercial en y abritant leurs bureaux ou leurs commerces. En outre, ce seul bien immobilier peut avoir un usage industriel ou collectif (église, hôpital, école, etc.).

En gros, lorsqu’une construction dispose de ces trois caractéristiques, il est possible de la considérer comme un bien immobilier.