Parcours d’un avocat au barreau

Avocat

Le métier d’avocat demande beaucoup de discipline et de persévérance. Il est un professionnel de droit qui exerce de façon libérale. La décision d’accéder au barreau va vous permettre d’assurer la régulation de cette profession tant affectionnée. Le barreau désigne un organisme professionnel, juridictionnel et administratif qui regroupe un ensemble d’avocats exerçant auprès d’un même tribunal. Il y a une procédure pour y appartenir qui n’est du tout pas simple mais pas impossible.

La formation post scolaire

Après l’obtention du baccalauréat, il est possible de se tourner vers une formation de base en droit. Un choix adéquat des matières permet de s’arrimer à ce qui est souhaité plus tard comme profession. Il est tout d’abord question d’apprendre des notions théoriques qui permettent de développer un esprit logique et de critique. Ces notions poussent à un questionnement permanent des faits pour obtenir les bonnes réponses. En évoluant dans le domaine choisi, de nombreux champs de droit vont être approfondis.

Il existe plusieurs structures universitaires qui offrent des dans les métiers de droit. Le choix de l’une d’entre elles se fait en fonction de plusieurs paramètres. La France compte plus de 70 universités qui proposent des cours de droit aux nouveaux bacheliers. En fonction du pays, l’étudiant va comprendre au cours de son parcours le système juridique qui règne dans son pays.

Faire ses preuves

Après avoir passé 3 voire 4 années en faculté de droit avec brio, il faut présenter le concours d’avocat. Celui-ci va ouvrir les portes à une formation professionnelle et certifiée dans une école d’avocats (EDA). Cet examen est très sélectif et est sanctionné par la délivrance du certificat d’aptitude à la profession d’avocat. Il convient de faire une bonne préparation si on veut voir ses rêves se réaliser. La formation se fait crescendo c’est-à-dire qu’après un premier d’examen qui donne accès à l’école, d’autres seront à votre disposition en vue d’obtention d’une évaluation des compétences.

Le diplôme discerné, il faut maintenant mettre toutes ces connaissances en pratique dans un cabinet. En ce moment, vous portez le titre « apprenti-avocat ». L’école peut se charger de l’obtention d’un stage rémunéré qui va durer 2 ans. En présence d’autres circonstances cette charge vous incombe. Ce stage contribue à perfectionner les connaissances pratiques en matière juridique et judiciaire. Ce n’est qu’à la fin de ces stages concluant que vous pouvez prétendre au titre d’avocat et exercer de façon libérale.

Conditions d’accès au barreau

Vous avez désormais bravé tout le plus dur pour être un professionnel de droit. L’intégration au barreau passe un examen. Celui-ci permet de vérifier les connaissances et les aptitudes du candidat. Il faut donc effectuer une demande et constituer un dossier selon les réglementations en vigueur dans votre pays de résidence. Les dossiers sont minutieusement étudiés afin de déceler les meilleurs. L’admission à l’examen est suivie d’un versement d’émolument au service de justice. La réussite de cet examen ouvre la voie à une assermentation. La prestation de serment est suivie d’une inscription au tableau de l’ordre.